Souvenirs de Bernard Favre; la petite enfance, Renens 1948 - 1957
B.Favre; 09.05.17; Version 0.1; chapitre 01, page 10 / 20
1955, briquer le parquet pour se muscler
Pour l’entretien des parquets cirés on utilisait une « cireuse à parquet » dite « galère », en
allemand « Bohnerbesen », « Bohnerblocker ».
Cet engin extraordinaire, en fonte, mesurait environ 15 ×20 ×5 cm et pesait 810 kg.
Dans un premier temps, après avoir dégagé la chambre, on plaçait sous la « galère » une
paille de fer et on briquait fermement le plancher !
Ensuite venait le cirage du parquet et après vingt à trente minutes d’attente, la paille de fer
était remplacée par un feutre, et on lustrait le plancher jusqu’à l’obtention de la
brillance, respectivement de la patinoire désirée.
Pour finir l’odeur de térébenthine qui empestait la chambre, nous débouchait les sinus
pendant une semaine.
La cireuse à parquet dite "galère"!
Le rêve de toutes les minettes.