1978 Installation de coulée continue Posco-Pohang en Corée du Sud
B.Favre; 12.03.19; Version 0.1; Posco - Pohang, page 6 / 12
La philosophie du câblage, central téléphonique
Comme électricien j’ai suivi une formation de spécialiste en téléphone où j’ai appris ce qu'était
un répartiteur principal, cela m’a aidé à comprendre le système de câblage de la centrale.
J’ai tout de suite proposé de faire un pas de plus, et d’utiliser un vrai répartiteur principal, avec
des réglettes de répartitions pour brasser les signaux.
Ensuite j’ai proposé les paramètres fondamentaux:
1 La tension de commande pour la transmission des signaux doit être uniformément de
24VDC, cela a été la première lutte. Le 48VDC a remporté la victoire.
2 Tous les signaux de commande des composants des moteurs, vannes et capteurs sont
câblés un sur un directement sur le répartiteur. Le 48V positif et négatif de chaque
composant est également câblé un sur un, aucune dérivation n’est tolérée dans l’installa-
tion.
3 On ne cherche pas à économiser des fils ou des réglettes, l’uniformisation des
raccordements et prioritaire, comme cela on peut réduire les variantes. Cela simplifie
également le dessin des schémas entre autres.
4 Les cartes des automates programmables industriels occupent chacune une réglette, et
toutes les entrées et les sorties sont raccordées. À ce stade, on peut déjà dessiner les
schémas standard.
5 Les signaux des armoires de commande à relais sont également câblés un sur un.
6 Le raccordement des appareils des pupitres de commande doit être standardisé.
7 L’ordinateur central est également raccordé au répartiteur.
8 Les modules de puissance des moteurs ne contiennent aucune intelligence. La commande
émet un signal d’enclenchement et attend le signal de réaction pendant un instant. Passé
cet instant, la commande annule le signal et donne une alarme.