Favre Irénée (1905 - 1979) Légionnaire de 1925 à 1943
Version 1.0; 12.06.2018 favre_legionnaire page 9 / 31
++++++++
19 avril 1940 Affecté à la CIP
13 juin 1940 Cassé de son grade par % du RGT Nr.36. Pour indignité (Il avait partagé son plumard
avec un bon copain, pour que la Légion ait moins de drap à repasser).
01 août 1940 Affecté à la CHR (CHR = compagnie hors rang), c'est-à-dire des secrétaires, cuistots,
fourriers, etc. C'est la compagnie de l'état-major du régiment. Ce n'est pas une com-
pagnie de combat.
16 nov 1940 Affecté au 2eme REI (ex 4eme REI) RDC du 2eme REI et affecté à la C.R (détenus)
18 août 1941 RDC du Corps II compté au 2eme REI par % les exécutions à la DM 9970/EMA du
17.07.41
++++++++
21 mar 1942 Début de la campagne du Maroc; C.S; Port Lyautey, Maroc
21 mar 1942 Peine expirée, sort de la PM de Port Lyautey (Al-Q'nitrah)
21 mar 1942 Affecté au 3ème REI par DON.Nr. 224/Y du Gal. Cdt. Sup des T.M. en date du
25.02.42 RDC de 2eme REI.
Le 2eme REI était incorporé dans la division de Marraketch (General Henry-Martin). Il
était stationné à: Marrakech, Ouarzazat et Agadir
21 mar 1942 Arrive au Corps et 2eme CI
21 mar 1942 Affecté 9eme Cie ldj.
13 mai 1942, livraison de 300 tonnes d'arme de l'armée française du Levant au insurgé Irakien pro-
allemand
07 nov 1942 Fin de la campagne du Maroc
++++++++
8 Nov 1942 débarquementt des troupes alliées anglaises et américaines sur les côte du maroc à
Casablanca entre autre.
++++++++
08 Nov 1942 Début de la campagne de l'AXE AFN
08 Nov 1942 Fait mouvement avec son unité sur Port Lyautey (Al-Q'nitrah);Port Lyautey, Maroc
22 oct 1943 Placé sussistant à la CIE de dépot aux fin de libération
22 oct 1943 Libérable par fin de contrat et retraitable
22 oct 1943 Maintenu inclus par suite d'hospitalisation
23 oct 1943 Fin de la Campagne de l'AXE AFN
++++++++
20 Jan 1943 Le 3ème R.E.I. subit une très lourde attaque allemande autour de Tunis. La Légion
subit beaucoup de pertes et est obligée de se replier après être passée à travers les
lignes allemandes qu'elle a "percé" par de sauvages coups de butoir. Le 3ème R.E.I.
y a perdu son drapeau, le plus décoré de la Légion. Celui-ci étant resté dans le PC du
régiment, personne ne sachant qu'il s'y trouvait. Il sera retrouvé par deux français de
Tunisie dans une voiture allemande dans un garage de Tunis et rendu à la Légion.
Ces deux français reçurent la croix de guerre avec palme.
Deuxrégimentssontconstituéspourcombattrel'Allemagne,avecl'apportdesres
capés de Tunisie et de nouvelles recrues : - le R.M.L.E. est ressuscité. Formé de trois
bataillons, il sera l'héritier du 3ème R.E.I. et, surtout, du R.M.L.E. de la Grande
Guerre.Lecolonel TRITSCHLERenprendle commandement le20octobre1943,