Favre Irénée (1905 - 1979) Légionnaire de 1925 à 1943
Version 1.0; 12.06.2018 favre_legionnaire page 26 / 31
les anciens de la 1ereDB, 491 Compagnie, 28eme train,
est ce mon père au volant?
On peut s’étonner de voir mon père le 8 avril 1946 au volant, lorsque l’on sait qu’il a été
libéré de la légion le 22 octobre 1943 mais maintenu inclus par suite d’hospitalisation.
Il m’a raconté que son camion avait sauté sur une mine allemande. Mais il se peut
aussi qu’il ait été blessé par les alliés anglais ou américain qui débarquais le 8
novembre 1943 et contre lesquels les forces française ont luttés pendant trois jours.
Il est évident que le retour en Suisse depuis Casablanca au travers des lignes
Allemandes et alliées était problématique et qu’il pouvait craindre des ennuis avec la
justice militaire suisse.
Le Général König, commandant de Paris, n’interviendra par voies diplomatique que le 2
uillet 1945 en faveur des légionnaires suisse.
Tous cela explique pourquoi il a préféré rempiler plutôt que de se la couler douce