Favre Irénée (1905 - 1979) Légionnaire de 1925 à 1943
Version 1.0; 12.06.2018 favre_legionnaire page 12 / 31
Pas de condamnation pour mercenariat
Depuis 1848 les Suisses n’ont plus le droit de servir dans des armées étrangère
(mercenariat) sous peine d’être condamné. Cependant, les Suisses qui ont servis dans
la Légion pendant la seconde guerre mondiale n’ont pas été inquiété par les autorités
suisses.
D’après mon père, cela est dû au fait que le Conseil Fédéral avait prévu en cas
d’invasion de la Suisse, de créer un noyau d’armée de libération nationale avec les
légionnaires suisses.
D’autre part comme le montre l’extrait de la correspondance diplomatique cidessous, la
France par la voix du Général König, commandant de Paris, avait clairement mis en
garde la Suisse contre toute actes hostile à l’égard des Suisses qui avait servis la
Frances.
Extrait du courier :
Le Général changeant de sujet me dit : « je ne sais s’il est correct de profiter d’un
entretien amical et privé pour soulever une question à laquelle il vous est peut être
malaisé de répondre
en votre qualité officielle. J’ai eu sous mon commandement un assez grand nombre de
Suisses qui, du fait qu’ils se sont battus pour la France, se trouvent actuellement dans
une situation difficile à l’égard de leur propre pays. J’aimerais parler en leur faveur.
D’abord ils représentent une très vieille tradition de votre pays, puis ils se sont battus
admirablement, chacun individuellement, faisant le plus grand honneur à la Suisse et à
son esprit militaire. Maintenant, il y en a qui sont pris par le fameux « Heimweh ».Ils
aimeraient rentrer chez eux et ils ne peuvent pas. Plaidez leur cause, Monsieur. Ils ont
inscrit leurs noms sur une page glorieuse de notre histoire. Je sais, personne ne sait
mieux que moi, que les règles militaires sont strictes. Il faut quelles le soient. Mais si,
dans ce cas, votre gouvernement pouvait faire preuve de générosité, nous
considérerions cela comme un geste amical. Je le répète, ils se sont battus pour la
france et peut être indirectement pour vous aussi »
Le Général me fera remettre une liste avec les noms de nos compatriotes ayant servi
dans la Légion étrangère et dans d’autres unités